Gouvernance - bannière

Message du président


Présidence du conseil des commissaires

Message du président pour 2021-2022
 

Stephen Burke, Président

En tant que président du Conseil des commissaires, il me fait toujours un grand plaisir de souhaiter à nos élèves, à leurs parents, de même qu’à tous les membres de notre dévoué personnel que la nouvelle année scolaire 2021-2022 soit couronnée de succès. Encore une fois cette année, nous devrons composer avec une pandémie qui demeure une menace pour nous tous et toutes. Je voudrais toutefois vous assurer que l’ensemble de notre personnel est bien préparé pour accueillir vos enfants, dans un environnement sécuritaire propice à l’apprentissage. Nous réévaluerons constamment nos activités quotidiennes afin d’assurer la sécurité de chacun.

Permettez-moi de partager avec tous ceux et toutes celles qui ont adopté la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) pour la première fois cette année la devise de notre commission scolaire « Continuons à apprendre »! Ces trois mots ont été, et continueront à être, la motivation qui oriente toutes nos décisions. Toutes les mesures que nous adoptons, quelle que soit l’année scolaire en cours, visent toujours la réussite de chacun de nos élèves. Grâce au dévouement constant de L’ÉQUIPE compétente et enthousiaste de la CSCQ, formée des membres du personnel enseignant, professionnel, de direction, de soutien et administratif, et, bien sûr, du Conseil des commissaires, nos élèves obtiennent invariablement des résultats exceptionnels lors des épreuves ministérielles. Dans le même ordre d’idées, les taux remarquables de diplomation et de qualification de la CSCQ classent notre commission scolaire parmi les meilleures de la province. L’excellence est devenue la marque de commerce de la CSCQ et nous poursuivrons nos efforts pour que nos élèves continuent d’avoir un taux de réussite scolaire remarquable. Les plus récentes statistiques gouvernementales indiquent d’ailleurs que la CSCQ a atteint un taux de diplomation et de qualification de 89,9 % lors des épreuves ministérielles de juin 2019. Cet impressionnant pourcentage classe la CSCQ deuxième parmi les 9 commissions scolaires anglophones et les 60 centres de services scolaires francophones de la province. Laissez-moi vous dire, chers parents, que vous avez définitivement fait un choix éclairé en décidant d’envoyer votre ou vos enfants à nos écoles!

À ceux et celles qui font déjà partie des communautés scolaires de la CSCQ, nous vous SOUHAITONS À NOUVEAU LA BIENVENUE! Il va sans dire que l’année scolaire 2020-2021 ne s’est pas déroulée de la façon prévue. Toutefois, grâce à la collaboration et à la compréhension de nos parents et de nos élèves ainsi qu’à l’expérience et au dévouement des membres de notre personnel, nous avons pu continuer à offrir les services éducatifs de qualité qui placent tous nos établissements scolaires parmi les meilleurs au Québec. Nous avons la ferme intention d’être tout aussi efficaces au cours de l’année scolaire qui s’amorce.

Chaque nouvelle année scolaire apporte son lot de défis, et l’année 2021-2022 ne fera pas exception à la règle, non seulement à cause de la pandémie, mais aussi en raison d’un certain nombre de projets de construction et d’agrandissement qui ne pourront qu’améliorer la qualité de nos établissements scolaires. La pandémie a retardé certains de ces projets, mais je peux vous assurer que le travail se poursuit en ce qui a trait à la nouvelle école primaire sur la Rive-Sud, à notre école secondaire du 21e siècle devant réunir les présentes écoles secondaires Saint-Patrick et QHS, ainsi qu’à l’ajout de quatre (4) salles de classe et d’un gymnase à l’École MacLean Memorial à Chibougamau, pour ne nommer que ceux-là. Le Conseil des commissaires s’assurera de vous tenir informés des progrès accomplis dans le cadre de ces projets et d’autres projets qui devraient être annoncés sous peu.

Sur la scène politique, nous attendons toujours la décision de la Cour supérieure du Québec au sujet du projet de loi no 40. Vous n’êtes pas sans savoir que le gouvernement québécois actuel désire remplacer les commissions scolaires par des centres de services scolaires, comme c’est déjà le cas dans le réseau d’éducation francophone. Les neuf (9) commissions scolaires anglophones opposent un front commun au projet de loi no 40, car nous croyons que cette législation contreviendrait aux droits prescrits à l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés. La décision, qui devrait être rendue à la fin de l’automne, aura définitivement un impact sur la gouvernance de nos écoles. Vous en apprendrez davantage sur le jugement qui sera prononcé ainsi que sur ses répercussions sur notre commission scolaire et les communautés que nous desservons, sur le site Web de la CSCQ, le Québec Chronicle-Telegraph et CBC Radio.

Par ailleurs, tout comme je le fais chaque année, je tiens à rassurer tous nos parents relativement à l'importance que nous accordons à l'apprentissage du français dans chacune de nos écoles. En effet, notre but est de faire de nos élèves des citoyens qui pourront s'exprimer de façon claire et précise dans chacune des deux langues officielles de notre grand pays, le Canada.

En dernier lieu, mais non le moindre, j’aimerais vous rappeler que vous pouvez toujours faire appel, en cas de besoin, aux services de la protectrice de l’élève de la CSCQ, Madame Anne Letellier de St-Just, dont vous trouverez les coordonnées sur notre site Web.

Que l’année scolaire 2021-2022 soit une année empreinte de sécurité, sous le signe de la santé et porteuse d’avenir pour chacun et chacune d’entre nous!

Signature_Stephen_Burke_02.jpg

STEPHEN BURKE

 

Président du Conseil des commissaires
Le 20 août 2021

Liens rapides