Agrégateur de contenus Agrégateur de contenus

Afficheur de contenus web Afficheur de contenus web

Présidence du conseil des commissaires

Message du président pour 2016-2017

En tant que président du Conseil des commissaires, j'ai le plaisir de souhaiter à nos élèves, à leurs parents, de même qu'à tous les membres de notre dévoué personnel, une année scolaire 2016-2017 couronnée de succès.

Permettez-moi de partager avec tous ceux et celles qui fréquentent la CSCQ pour la première fois cette année la devise de notre commission scolaire « Continuons àapprendre »! Ces trois mots ont été, et continueront à être, la motivation qui oriente toutes nos décisions. Toutes les mesures que nous adoptons, quelle que soit l'année scolaire en cours, visent toujours la réussite de chacun de nos élèves. Grâce au dévouement constant de L'ÉQUIPE compétente et enthousiaste de la CSCQ, formée des membres du personnel enseignant, professionnel, de direction, de soutien et administratif,nos élèves obtiennent invariablement des résultats exceptionnels lors des épreuves uniques de juin du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES). Forts du soutien que nous apportent de nombreux parents, qui investissent temps et expertise au sein des conseils d'établissement, des comités de parents et des organismes de participation des parents (OPP) de la CSCQ, ou qui participent bénévolement à divers projets scolaires, nos élèves continuent de nous insuffler un sentiment de fierté. J'aimerais donc féliciter les parents des élèves qui fréquentent une école de la CSCQ pour la première fois d'avoir fait le choix judicieux de nous confier leurs enfants.

À ceux et celles qui font déjà partie des communautés scolaires de la CSCQ – nous desservons un territoire qui couvre plus de 30 % du Québec – nous vous souhaitons une année scolaire des plus enrichissantes. Soyez assurés que nous continuerons à vous offrir les services éducatifs de qualité qui sont devenus la marque de commerce de tous nos établissements scolaires.

L'année scolaire 2016-2017 marque l'ouverture de l'École régionale Riverside, qui répondra aux besoins éducatifs de tous nos élèves du Saguenay, de la maternelle au 5e niveau du secondaire. Le directeur, Jamie Kirlin, tout son personnel et l'ensemble du corps enseignant de l'école sont prêts à accueillir tous les élèves et ils ont hâte à la rentrée scolaire. Les membres du Conseil des commissaires sont particulièrement fiers que ce projet ait germé en collaboration avec la communauté. Nous avons pris le temps de le laisser mûrir et nous espérons maintenant que tant nos élèves que leurs parents récolteront les fruits de cette réorganisation des services au Saguenay.

L'École Dollard-des-Ormeaux vivra également des changements majeurs au cours de l'année. En septembre 2017, l'école disposera de 12 salles de classe supplémentaires et d'un nouveau gymnase pouvant accueillir les élèves du primaire.

Nos établissements scolaires ne vivront pas tous d'aussi importants changements, mais je peux vous assurer qu'ils continueront à offrir des services éducatifs de grande qualité à tous nos élèves. Notre objectif principal est d'assurer leur réussite, tout en veillant à ce que les ressources humaines, financières et matérielles de la CSCQ soient mises à contribution de façon rentable et équitable.

Sur le plan politique, bien que le gouvernement ait mis en veilleuse le projet de loi no 86 et qu'il ait décidé de ne pas abolir les élections scolaires, nous continuerons à faire preuve de vigilance afin que la gouvernance de nos écoles publiques anglophones demeure entre VOS mains – les mains des parents et des contribuables. Au premier coup d'œil, le projet de loi no 105, rendu public en juin dernier, semble plus acceptable ; nous espérons donc que nos discussions avec le gouvernement relativement à ce projet de loi seront moins houleuses et qu'elles se concluront à la satisfaction des deux parties.

D'un autre point de vue, je suis tout à fait conscient de l'existence de certaines injustices dans notre système de taxation scolaire. Comme je l'ai précédemment mentionné, la CSCQ couvre un très vaste territoire, comprenant plus de 200 municipalités. Il nous est impossible d'adapter notre taux de taxation à chacune d'entre elles et c'est pourquoi, dans certaines municipalités, il est beaucoup plus élevé que celui des commissions scolaires avoisinantes. J'ai porté cette réalité à l'attention du ministre Sébastien Proulx et lui ai proposé que le gouvernement envisage la possibilité d'établir les taux de taxes scolaires par région, ce qui éviterait de tels écarts entre les taux des commissions scolaires francophones et anglophones d'une même région. Cette question est pour moi d'une importance capitale et je vous tiendrai au courant de mes démarches pour en arriver à un système équitable de taxation pour tous.

Par ailleurs, tout comme je l'ai fait au cours des deux dernières années, je tiens à rassurer tous nos parents relativement à l'importance que nous accordons à l'apprentissage du français dans chacune de nos écoles. En effet, notre but est de faire de nos élèves des citoyennes et des citoyens qui pourront s'exprimer de façon claire et précise dans chacune des deux langues officielles de notre grand pays, le Canada.

Je tiens également à souligner le travail colossal qu'accomplissent, tout au long de l'année, les membres du Conseil des commissaires de la CSCQ. Le conseil est un organisme administratif d'ordre public dont les membres ont pris l'engagement officiel d'assurer un partage équitable de toutes les ressources de la Commission scolaire, tant humaines que matérielles, sur le vaste territoire de la CSCQ. Les décisions ne sont pas toujours faciles à prendre, et les multiples coupures budgétaires que nous impose le gouvernement depuis 10 ans ajoutent un niveau de complexité non négligeable à cette tâche délicate. Nos rencontres mensuelles sont ouvertes au public et, grâce à la technologie de la visioconférence, tous les élèves, parents et membres de la communauté peuvent y participer et y poser des questions. N'oubliez pas que vos commissaires sont à votre service et qu'ils se feront un plaisir de discuter de tout sujet qui vous préoccupe au cours de l'année scolaire.

En dernier lieu, mais non le moindre, j'aimerais vous rappeler que vous pouvez toujours faire appel, en cas de besoin, aux services de la protectrice de l'élève de la CSCQ,Madame Anne Letellier de St-Just, dont vous trouverez les coordonnées sur notre site Web.
 

STEPHEN BURKE

Président du Conseil des commissaires
Août 2016